Logo
Sommet Chine-Afrique : 60 milliards de dollars d’investissement

Sommet Chine-Afrique : 60 milliards de dollars d’investissement

19-09-2018 à 06:54:00

Cinquante-trois chefs d’État et de gouvernement africains ont été reçus en grande pompe par le président Xi Jinping à Pékin pour le 3e Forum sur la coopération sino-africaine les 3 et 4 septembre derniers.

 

Cet événement, devenu incontournable au fil des années et témoin de l’importance grandissante du rôle de la Chine sur le continent africain, a été l’occasion pour le président chinois de faire des annonces de nouveaux investissements chinois en Afrique. Au total, 60 milliards de dollars (soit 52 milliards d’euros) ont été promis, dont 15 milliards sous forme de dons et de prêts sans intérêt pour les pays les moins avancés.

Des critiques ont commencé à apparaître ces dernières années sur le poids grandissant de la dette des pays africains vis-à-vis de l’Empire du Milieu. En  effet, la Chine n’a pas toujours, dans le passé, été très regardante sur la santé financière des États à qui elle a prêté, créant des situations de surendettements chroniques. Conscient de cette problématique et soucieux d’assainir au moins en apparence la situation, le président, lors d’un discours fleuve d’ouverture du Forum, a tenu à préciser que les projets financés seront choisis selon des règles de viabilité économique très strictes.

Il semble qu’au-delà de l’annonce du montant conséquent des nouveaux investissements pour les deux prochaines années, c’est surtout cette volonté de mieux prêter qui soit à retenir de ce forum. On ne peut enfin s’empêcher de noter le décalage symbolique grandissant entre ce sommet Chine-Afrique, où se décident les investissements économiques structurants pour le futur de l’Afrique, et les sommets France-Afrique, de plus en plus ternes, où l’on parle beaucoup de développement, de droits de l’homme et désormais d’immigration, mais de moins en moins d’économie.

 

Sacha Balbari

 

 Actuailes n° 88 – 19 septembre 2018

 

 

 

 

 

 

 




Imprimer