facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Bienvenue à Marwen

Bienvenue à Marwen

12-06-2019 à 07:20:41

Ou la thérapie par l’imaginaire et la poésie ! à partir de 10 ans.

 

 

Mark est un homme doux et effacé, passionné de figurines et de reconstitutions historiques. Photographe, il met en scène le capitaine Hogie, pilote de la Seconde Guerre mondiale, et ses acolytes, des jeunes femmes, accortes et courageuses, qui le sauvent toujours in extremis de situations périlleuses. Mark paraît un peu simple, il n’a pas de rapports normés avec son entourage restreint et toutefois très bienveillant… C’est que Mark sort d’un coma qui l’a laissé traumatisé et en partie amnésique ; la narration, faite d’allers et retours entre ses récits imaginaires, filmés en motion capture, et sa réalité quotidienne, nous éclaire peu à peu sur toutes les raisons de ses terreurs.

Encore une fois, Robert Zemeckis1 nous livre une fantaisie poétique toujours empreinte de gravité. Steve Carell sort de son registre comique burlesque (Evan tout-puissant, en 2007, suite de Bruce tout-puissant, cf. Actuailes n° 93) pour trouver la simplicité et l’innocence d’un Forrest Gump, grand succès de Zemeckis. Si le point de départ est une agression violente et gratuite, le film, tiré d’une histoire vraie, s’attache plus à démontrer comment l’imaginaire permet de se construire ou de se reconstruire, comment la poésie embellit la vie. Il souligne en passant combien les traitements médicamenteux créent parfois une dépendance néfaste (ce qui est un réel problème dans nos sociétés occidentales).

En deux mots, Zemeckis et Carell réenchantent le monde pour le plaisir de tous, à partir de 10 ans.

 

Catherine Bertrand

 

 Actuailes n° 102 – 12 juin 2019


bienvenue à marwen


Imprimer