facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Moyen-orient : vers la paix entre Israël et les Palestiniens ?

Moyen-orient : vers la paix entre Israël et les Palestiniens ?

12-06-2019 à 06:12:00

Le Moyen-Orient peut-il connaître le calme ? Cela passerait en partie par la paix entre Israël et les Palestiniens. Donald Trump, fort de ses talents de négociateur, a mandaté son propre gendre pour réussir ce défi, en misant sur la croissance économique.

 

Un suspens insoutenable !

Le mois de juin fera probablement couler beaucoup d’encre sur la situation au Moyen-Orient. Une grande annonce interviendrait « à l’issue du Ramadan ». Laquelle ? Mais la solution américaine à la grande pomme de discorde qui déchire la région depuis 1948 n’est ni plus ni moins que la paix entre Israéliens et Palestiniens. À la demande du président Trump, un petit groupe de ses conseillers travaille depuis des mois à l’élaboration d’une proposition de paix.

Menée par son propre gendre, Jared Kushner, cette équipe entend adopter une approche nouvelle, mettant de côté les ingrédients dont ont usé diplomates et politiciens depuis le début du conflit, y compris la solution dite « à deux États », israélien et palestinien. Pour eux, les leviers seront économiques et financiers !

Mais de quoi pourrait-il donc s’agir ?

Nous ne sommes que dans la conjecture, dans la spéculation, car les acteurs sont encore peu loquaces. Pour certains, il s’agirait de reprendre l’esprit de l’initiative du prince saoudien Abdallah, avancée en 2002 et repoussée par... Israël. Les Arabes reconnaissaient l’État d’Israël en échange d’un retrait dans ses frontières de 1967, c’est-à-dire lorsque la Cisjordanie et Jérusalem-Est faisaient partie du royaume hachémite de Jordanie. Il serait ainsi question de fonder une nouvelle Jordanie, dont la population est aujourd’hui déjà essentiellement composée de Palestiniens, sous l’autorité du très éclairé Abdallah II de Jordanie, assisté d’un Premier ministre palestinien.

L’objectif serait de faire chuter la pression qui pèse sur les populations et non pas de présenter une solution satisfaisante pour tous, décrite comme illusoire. Les tensions sont fortes depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre 2017 et l’équation s’annonce compliquée. Quel statut donner à la bande de Gaza ? Quelle sera la réaction des populations ?...

Une importante levée de fonds

Ayant besoin de soutiens, Jared Kushner vient de rendre une visite au roi du Maroc avant de se rendre en Jordanie, puis en Israël. Un rendez-vous international est fixé à Manama, capitale de Bahreïn, les 25 et 26 juin prochains. Intitulé « De la paix à la prospérité », il serait destiné à lever des fonds colossaux pour transformer les territoires palestiniens.

Étranglée par les sanctions américaines, l’autorité palestinienne dénonce un puissant chantage et appelle au boycott. Peut-on tout acheter ? Telle est la question.

 

 Actuailes n° 102 – 12 juin 2019


paix


Imprimer