facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Jean Vanier - L'arche, une fabuleuse école de vie

Jean Vanier - L'arche, une fabuleuse école de vie

14-05-2019 à 20:56:00

Un homme extraordinaire s’est éteint le 7 mai à l’âge de 90 ans. Jean Vanier a fondé en 1964 la communauté de L’Arche, consacrant ainsi sa vie à la défense des plus faibles, en particulier 
les personnes porteuses d’un handicap mental. Il restera 
un exemple à suivre, ayant prouvé que c’est en ouvrant 
son cœur aux plus faibles que l’on grandit soi-même. L’Arche compte aujourd’hui 152 foyers dans 37 pays. Deux jeunes femmes y ont passé plusieurs années et témoignent.

Je suis arrivée à l’Arche par hasard… Enfin, pas vraiment. Dieu m’y attendait ! L’Arche m’a ouvert les yeux sur le monde, sur la vie, sur les gens qui m’entouraient. J’y ai découvert l’Espérance : tout est possible ! J’ai aussi compris qu’il ne fallait pas se fier aux apparences, bien souvent trompeuses. J’ai vécu quatre années à Compiègne au rythme des personnes accueillies et j’ai appris à me mettre à leur hauteur.

Jean Vanier avait cette grâce de l’accueil, de l’écoute, de la patience… Avec lui, le temps s’arrêtait. Tu faisais l’expérience de la vraie présence à l’autre.

Ce que j’apprécie à l’Arche, c’est la diversité des cultures et des langues qui permet de ne pas se replier sur soi, mais d’avoir une ouverture d’esprit et une ouverture à l’autre. En effet, quand on vit ensemble, on ne vit plus uniquement pour soi. Nous devons prendre soin les uns des autres, veiller les uns sur les autres dans une certaine dépendance. Ils dépendent de moi et je dépends d’eux.

Dans le monde d’aujourd’hui, où réussite et compétition règnent en maîtres, Jean Vanier a mis en lumière que le plus petit et le plus faible a sa place. Alors, laissons-nous toucher par les personnes avec un handicap qui nous montrent ce qu’est l’essentiel : aimer et être aimé !

Jordane-B

 

Toute jeune aide-soignante, je souhaitais faire quelque chose 
qui ait du sens. J’ai choisi d’associer ma vie et mon métier en entrant à L’Arche en Agenais (Lot-et-Garonne) en juin 2008.

Au début, je pensais être là pour aider les personnes accueillies. Finalement, mon aide a été bien peu de chose comparée 
à ce que j’ai reçu de la part des personnes ayant un handicap.

Ces trois ans et demi de vie communautaire ont été très riches et à la fois décapants ! Les personnes accueillies nous font grandir, car elles savent très bien repérer nos faiblesses. 
L’Arche est une grande école de vie. 
Merci, Jean Vanier !


Marie-Éléonore

 

« Le mystère que nous découvrons à L’Arche est que celui qui est rejeté à cause de son handicap 
est celui qui nous conduit vers Jésus et nous transforme… » 
Jean Vanier

 

Actuailes n° 100 – 15 juin 2019

 

 


jean vanier l'arche


Imprimer