facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
Je suis Juan de Pareja Elisabeth Borton de Treviño

Je suis Juan de Pareja Elisabeth Borton de Treviño

06-02-2019 à 06:53:17

« Les premiers jours, il m’avait laissé me reposer et me soigner. Mais dès que je fus guéri, 
il me dit simplement : "Suis-moi", et me conduisit à son atelier. »

 

Pour garçons et filles à partir de 13 ans.

 

Juan de Pareja est né d’une esclave noire au début du XVIIe siècle à Séville, en Espagne. Orphelin très tôt, il voit mourir beaucoup de personnes de la peste, jusqu’à sa protectrice, Doña Emilia, dont il était le page.

Son ultime geste a été de le confier à un neveu, don Diego Vélasquez. C’est ainsi que Juan commence une nouvelle vie à Madrid.

Son maître Vélasquez est un grand peintre, introduit à la cour. Il est bon pour Juan. Il le fait travailler à son atelier, le présente au roi, à Rubens et l’emmène en voyage en Italie où ils rencontrent le pape. Juan est heureux dans cette famille dont il décrit le joyeux mode de vie.

Intelligent et doué, Juan s’initie en secret à la peinture en suivant les principes de Vélasquez. L’art ne peut qu’être vrai, autrement il ne sert à rien. Il doit, en reproduisant strictement et méticuleusement le modèle et la lumière, révéler l’âme emprisonnée.

Ce roman très attachant, présenté sous la forme de l’autobiographie de Juan de Pareja, met en lumière la vie de Vélasquez dans l’Espagne du XVIIe siècle, sa famille, sa façon de peindre, sa foi profonde, son respect de tous ceux qu’il rencontre, quel que soit leur rang.

Ayant reçu de nombreux prix, ce livre est digne de figurer dans vos bibliothèques, car il vous suivra toute votre vie. Ancré dans une période de l’Histoire où un esclave ne pouvait devenir peintre, il montre la belle amitié qui a pu unir deux grands hommes, maître et esclave.

À partir d’une histoire vraie.

 

Traduit de l’américain par Tessa Brisac.

Medium poche, École des Loisirs. Août 2015 (1989). 70 pages. 7,80 euros

 

Valérie d’Aubigny

 

Actuailes n° 95 – 6 février 2019

 


elisabeth borton de treviño je suis juan de pareja


Imprimer