Logo
Bruce Almighty

Bruce Almighty

12-12-2018 à 06:16:00

Chers cinéphiles, si vous êtes allergiques à l’humour gestuel et aux grimaces clownesques, passez votre chemin : Bruce Almighty n’est pas fait pour vous. Mais si vous aimez les fables vivifiantes et optimistes, continuez votre lecture !

 

Bruce Nolan (l’incroyable Jim Carrey) est journaliste pour une chaine régionale, il couvre la rubrique des faits divers et pittoresques avec un ton décalé et souvent irrévérencieux qui le rend populaire. Sa compagne est charmante, sa vie confortable, mais Bruce est insatisfait : il rêve de passer chef d’antenne, de traiter les sujets politiques et sérieux de l’actualité. Déçu et furieux de ne pas y être parvenu, il défie Dieu de pouvoir l’aider… Et « Celui qui est » (le facétieux Morgan Freeman) apparaît et lui confie ses pouvoirs… Bruce devient alors almighty, c’est-à-dire tout-puissant.

C’est simple : le pouvoir ne fait pas le bonheur et le bonheur se cultive, mais bien loin d’être moralisateur et assommant, Jim Carrey donne à cette histoire tout son talent d’acteur comique. La première partie est une succession de gags hilarants : c’est la vengeance de Bruce ! La deuxième est moins rythmée, voire un peu longue : Bruce doit réparer ses erreurs et le film tombe dans une romance assez banale.

Mais Bruce Nolan, c’est un peu vous et moi : râleurs parfois, gâtés souvent et peut-être un peu égoïstes… Avec son film, sorti en salles en 2003, le réalisateur américain Tom Shadyac nous remet malicieusement à notre place ! Et fort de son succès, Tom réalisa en 2007 une « suite », toutefois moins réussie, intitulée Evan Almighty, où Evan (Steve Carell) est une sorte de Noé des temps modernes…

Deux films à voir en famille et en V.O. !

 

Catherine Bertrand

 

Actuailes n° 93 – 12 décembre 2018

 

 

 

 




Imprimer