Logo
Pourquoi vont-ils combattre pour Daech ?

Pourquoi vont-ils combattre pour Daech ?

11-12-2018 à 22:22:36

Daech ne contrôlera bientôt plus de territoires en Syrie et en Irak. D’ici six mois, 
le « Califat territorial » pourrait ne plus exister. Et pourtant, l’organisation djihadiste continue d’attirer des combattants venus de partout dans le monde. 
Comment expliquer cet attrait pour Daech ?

 

Pour mémoire (cf. Actuailes n° 43), Daech est l’acronyme arabe d’« État islamique en Irak et au Levant » (Dawla al Islamiya fi al Iraq wa ash Sham). Cette organisation prône l’application de la loi islamique (Shari’a). C’est une organisation terroriste car elle utilise la terreur (attentats, assassinats, enlèvements…) pour faire appliquer son programme.

Les méthodes de Daech s’opposent ainsi radicalement aux « valeurs » que défend l’Occident actuel. Alors quoi de plus étonnant que ces milliers d’Occidentaux qui sont allés au Levant pour combattre dans ses rangs ?

En fait, trois raisons principales peuvent expliquer que Robert de Limoges, Kevin de Tarbes ou Youssef d’Aubervilliers vont rejoindre Daech :

– Daech propose un programme qui ramène aux sources de l’islam, un islam radical qui englobe tous les aspects de la société (politique, justice, finance, mœurs). Pour les musulmans occidentaux partis au Levant, ce retour aux sources est une manière de vivre « à fond » un « islam non perverti » par la société de consommation.

– Daech propose un retour à des valeurs qui correspondent aux aspirations de l’âme hu-maine. Or, notre société occidentale ne défend plus de vraies valeurs. Comprenons-nous bien. Notre société occidentale porte des valeurs tournées vers l’Homme : humanitarisme, fraternité, liberté d’expression, égalité des religions pour coller « au ressenti » de chacun… À côté de cela, Daech propose don de soi, sacrifice pour Allah et la Communauté (la « Umma »), chemin du martyre.

– Daech propose à ses combattants de vivre une véritable épopée. Quand le prophète Mahomet est mort en 632, beaucoup de nouveaux convertis ont abandonné l’islam. Le successeur de Mahomet, le calife Abou Bakr a donc entrepris une reconquête. Cette reconquête a conduit l’islam, au fil des années, à assujettir de vastes territoires. Rappelons-nous Poitiers en 732 ! C’est ce programme grandiose que Daech propose à une jeunesse occidentale déboussolée : le « djihad ». En langue arabe, ce terme signifie « action de porter un effort intense ». Mais, dans le Coran, du moins dans les premiers versets, il est employé comme « l’action de combattre (avec les armes) sur le chemin de Dieu » (al-Jihad fi sabil allah).

Il existe d’autres raisons, bien sûr. Mais ces trois raisons portent à la réflexion. Le système occidental n’a-t-il pas aussi une certaine part de responsabilité dans l’ampleur qu’a pris Daech, une organisation irakienne à l’origine ? Qu’en pensez-vous ?

 

Abu Nuwas

 

Actuailes n° 93 – 12 décembre 2018


daech


Imprimer