facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro

La Vierge de l’Annonciation d’Antonello de Messine (1430-1479)

11-12-2018 à 20:02:24

Carte d’identité de l’œuvre

Date : vers 1476

Taille : 45 x 34,5 cm

Technique : tempera et huile sur bois

Lieu d’exposition : palais Abatellis, Palerme, Sicile (Italie)

 

C’est une femme simple, presque ordinaire. Elle est seule, en train de lire la bible, qu’elle a posée sur un pupitre de bois. Et soudain elle comprend. Elle sourit légèrement, lève la main pour dire oui et retient son voile pour mieux se recueillir. On sent que rien ne la détournera de sa décision : elle vient d’accepter de porter en elle le Fils de Dieu, de faire de la place en elle à l’amour. Son visage lisse n’exprime ni frayeur ni angoisse : elle sait qu’il lui faut aimer, tout simplement, aimer parfaitement.

Le visage dessine un ovale très pur. Les triangles rigoureux que dessine le voile conduisent vers ce visage, éclairé d’une lumière douce. Pour ne pas nous distraire, Antonello réduit la couleur à un bleu profond et intense, qui se détache sur fond de nuit. Tous ces moyens font de Marie une femme comme nous et en même temps une figure grandiose.

Antonello a l’audace de ne dessiner ni auréole autour de la tête de Marie, ni or sur ses vêtements, ni une demeure, un palais ou un temple qui montreraient sa grandeur. Il ne peint pas d’ange lumineux venu du ciel, il se passe de ces signes merveilleux : il concentre notre attention sur le visage et sur les mains de cette femme qui dit « oui », car c’est ce « oui » qui est merveilleux.

 

Sophie M., 15 ans


 

 

Actuailes n° 93 – 12 décembre 2018

 


la vierge de l’annonciation antonello de messine


Imprimer