facebook logo Twitter logo

facebook logo Twitter logo

Logo Header
Télécharger dernier numéro
En route vers le nouveau baccalauréat 2021

En route vers le nouveau baccalauréat 2021

27-11-2018 à 22:14:00

Une page se tourne dans les lycées français. En effet, finies les filières L, ES et S et bienvenue aux enseignements de spécialité.

La seconde et la première

Dès cette année, les élèves actuellement en seconde devront faire quatre ou cinq vœux pour leur année de première. Ce sera à la fin du second trimestre. En effet, tous les lycéens suivront en première le même programme commun. Les matières sont le français, deux langues vivantes, l’histoire-géographie, le sport, un enseignement scientifique et un enseignement moral et civique. Mais chaque élève devra également suivre trois enseignements de spécialité, de quatre heures par semaine, parmi douze choix. Les plus motivés pourront choisir une matière optionnelle.

À la fin de la classe de première en 2020, le bac français devrait évoluer, mais toujours avec une épreuve écrite et orale. À l’écrit, les élèves pourraient avoir le choix entre un ou deux sujets de dissertation et un commentaire de texte. Pour l’oral, il y aurait deux parties. La première serait une question de grammaire et un commentaire ligne par ligne d’une partie d’un texte étudié durant l’année. La seconde partie serait une discussion autour d’un dossier réalisé en seconde et en première.

La terminale

Sur les trois enseignements de spécialité choisis en première, deux seront approfondis en terminale, avec pour chacun six heures par semaine. Il y aura un examen final comportant quatre épreuves, dont une orale, préparée en première et en terminale. Durant vingt minutes, elle devrait porter sur un projet adossé à un ou deux enseignements de spécialité choisis par le candidat. L’examen final pourrait être avancé afin que ces notes soient prises en compte pour l’entrée dans l’enseignement supérieur (classes préparatoires, universités, BTS, IUT…).

En conclusion

Nous ne connaissons aujourd’hui que les grandes lignes de cette réforme qui vous concernera directement. Les nouveaux programmes sont en cours d’écriture. Les lycées doivent également s’organiser pour préparer au mieux leurs candidats. Mais cette réforme ne va pas sans poser quelques questions, en particulier parce qu’elle accorde 60 % de la note au contrôle continu. Or, certains lycées notent plus sévèrement leurs élèves que d’autres. Ce qui signifie que certains auraient plus de difficultés que d’autres à obtenir leur bac.

De plus, cette réforme va créer un bac différencié pour ceux qui ne pourront bénéficier du contrôle continu : élèves scolarisés à la maison, dans des écoles hors contrat ou ayant été malades. Ces élèves devraient acquérir leur baccalauréat exclusivement avec les notes du contrôle final. Une affaire à suivre, sur laquelle Actuailes vous tiendra régulièrement informés.

 

Julien Magne

 

 Actuailes n° 92 – 28 novembre 2018

 




Imprimer