Logo
Cameroun : la tension monte

Cameroun : la tension monte

18-09-2018 à 23:24:00

Les autorités camerounaises ont tenté samedi 15 septembre dernier d’interdire le début d’exode de centaines de familles anglophones fuyant les accrochages quasi quotidiens entre l’armée camerounaise et les bandes armées sécessionnistes. Beaucoup d’habitants des régions de l’ouest anglophone craignent, en effet, une recrudescence des combats à l’approche des élections présidentielles prévues le 7 octobre prochain.

La zone anglophone du Cameroun est en proie à des violences depuis maintenant deux ans, commencées lors d’une grève des instituteurs anglophones qui a rapidement tourné à l’affrontement entre groupes armés financés par des membres de la diaspora camerounaise des États-Unis et forces de sécurité camerounaises.

 

Sacha Balbari

 

 Actuailes n° 88 – 19 septembre 2018

 




Imprimer