X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil



ABONNEZ-VOUS À ACTUAILES !







Le décès d’Aliénor d’Aquitaine


Le 05-04-2017
C'est arrivé le...

Maîtresse femme, protectrice des arts, inspiratrice des poètes et véritable chef politique, Aliénor d’Aquitaine fut sans conteste l’une des femmes les plus influentes de son époque.

 

Fille de Guillaume X d’Aquitaine et petite fille de Guillaume IX d’Aquitaine, qui serait le plus ancien troubadour, Aliénor reçoit l’éducation soignée d’une femme noble de son époque à la cour d’Aquitaine, l’une des plus raffinées du XIIe siècle, celle qui voit naître l’amour courtois (la fin amor) et le rayonnement de la langue occitane. Elle apprend le latin, la musique et la littérature, mais aussi l’équitation et la chasse.

À la mort de son père, elle hérite d’un vaste et riche duché (Aquitaine, Poitou) qui attire bien des convoitises dont celle du roi Louis VII qui l’épouse en 1137. Malheureusement, les caractères des deux époux ne s’accordent pas du tout et l’annulation du mariage est prononcée. Louis VII perd sa femme mais aussi la dot de celle-ci, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques pour le royaume de France !

Et c’est ce qui arrive, car Aliénor choisit d’épouser Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre, et lui offre à cette occasion ses possessions en France. Le roi d’Angleterre devient vassal du roi de France, mais un vassal plus puissant que son suzerain ! Voilà les prémices de la guerre de Cent Ans posés.

Aliénor, femme au fort tempérament, aime le pouvoir et souhaite l’exercer mais, malheureusement pour elle, son mari ne l’y autorise pas. Elle décide alors de dresser ses propres enfants contre leur père ; mal lui en prend car, pendant seize ans, elle est enfermée dans ses nombreuses demeures sans pouvoir reparaître à la cour et ne sort de son « exil » que lorsque son fils Richard Cœur de Lion, après son accession au trône, la libère en 1189.

Alors que Richard est parti en Croisade, elle assure la Régence et ne souhaite personne à ses côtés pour gouverner !

Son énergie est inépuisable. En effet, les années qui suivent ne l’épargnent pas : c’est elle qui va chercher Bérangère de Navarre, future épouse de Richard, et la conduit, en plein hiver, par les Alpes et l’Italie, à l’endroit où Richard s’apprête à appareiller pour la Terre sainte ; c’est elle ensuite qui retourne précipitamment en Angleterre pour empêcher son plus jeune fils, Jean sans Terre, le mal aimé, de trahir son frère ; c’est elle encore qui parvient à rassembler l’énorme rançon demandée par les Allemands en contrepartie de la libération de Richard (cent cinquante mille marcs d’argent, équivalant à deux années de recettes pour le royaume d’Angleterre !) qu’elle apporte elle-même.

À plus de 75 ans, elle montre encore une volonté farouche de maintenir entier le domaine des Plantagenêts !

Et c’est après une vie bien mouvementée que « la plus belle et la plus riche fleur d’Aquitaine, la perle incomparable du Midi » meurt en 1204. Elle est inhumée dans sa chère abbaye de Fontevraud.

 

Actuailes n° 67 – 5 avril 2017

 

 

 

 

 


aliénro d'aquitaine
1 avril 1204


Noter cet article (2)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Lire la suite

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site