X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil



ABONNEZ-VOUS À ACTUAILES !







La mort de Vauban


Le 22-03-2017
C'est arrivé le...

« Place d’armes construite par Vauban, place imprenable ; place d’armes assiégée par Vauban, place prise... »

 

L’ingénieur du roi

Né en 1633 dans une famille de petite noblesse du Morvan, le jeune Sébastien Le Prestre de Vauban se retrouve très tôt orphelin. Confié à un seigneur de sa province, monsieur de Fontaine, ce dernier lui donne une solide instruction, notamment en géométrie.

Attiré par le métier des armes, Sébastien rejoint à 17 ans l’armée du prince de Condé. Présenté au cardinal de Mazarin, il est envoyé pour mener le siège de Clermont-en-Argonnes. Il fait preuve, à cette occasion, d’une telle intelligence de situation qu’il est nommé ingénieur du roi en 1655. Engagé dans plusieurs opérations de siège, il déploie un grand courage – comme le montrent ses multiples blessures au combat –, une profonde intelligence et un grand souci d’épargner la vie de ses soldats.

Le défenseur du pré carré français

Après avoir conquis plusieurs places fortes ennemies, sous les ordres du Roi-Soleil, Louis XIV, il est chargé de construire des places pour défendre le territoire français, face aux menaces d’invasions étrangères, à Cherbourg, dans le Nord ou en Franche-Comté.

Vauban est guidé, dans ses réalisations, par des considérations d’ordre militaire et stratégique, mais aussi humanitaire, cherchant à améliorer la salubrité et les conditions de vie des soldats tenant ces garnisons.

En 1672, il s’empare de la ville de Maëstricht, en Hollande, puis deux ans plus tard des places de Besançon et de Dôle. Vauban s’impose alors comme un maître dans l’art des sièges. Il est fait maréchal de camp par Louis XIV.

 

Il est alors chargé de couvrir la France d’une véritable ceinture de fortifications afin de garantir l’inviolabilité de son territoire. On peut encore, de nos jours, admirer ces réalisations architecturales où l’utilité militaire se conjugue avec la beauté artistique… Homme profondément juste, il cherche à réconcilier les Français et s’oppose à la politique de Louis XIV envers les protestants, au moment de la révocation de l’Édit de Nantes. Il propose également une réforme fiscale audacieuse, dont l’application aurait probablement modifié l’histoire de France au XVIIIe siècle.

Fait maréchal de France en 1703, Vauban se retire peu après et meurt en 1707. Sa dépouille est dispersée pendant la Révolution et on ne retrouve que son cœur qui est placé, sur l’ordre de Napoléon, aux Invalides.
Vauban avait participé à 53 sièges, à 140 engagements militaires d’importance et avait bâti ou aménagé plus de 300 forteresses…

 

 

Bainxotte

 

Actuailes n° 66 – 22 mars 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


vauban


Noter cet article (3)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Lire la suite

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site