X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil



ABONNEZ-VOUS À ACTUAILES !







Pour se détendre


Le 04-10-2016
Enfin, un peu de culture !

Deux asticots se retrouvent

dans une pomme :

« Tiens ! Je ne savais pas que

vous habitiez le quartier ! »

 

Une jeune fille présente son fiancé

à ses parents.

Après le dîner, son père invite

le jeune homme à bavarder avec lui

dans son bureau :

« Alors, quels sont vos projets ?

– Je suis étudiant en théologie.

– Parfait, mais qu’avez-vous l’intention

de faire pour offrir à ma fille un foyer accueillant ?

– J’étudierai et Dieu y pourvoira.

– Et comment élèverez-vous vos enfants ?

– Dieu y pourvoira. »

Un peu plus tard, la mère demande

à son mari :

« Alors, comment cela s’est-il passé ?

– Il n’a ni travail ni argent, et je crois

qu’il me prend pour Dieu ! »

 

La maman d’Émilie n’est pas contente.

« Regarde, le lait a débordé, je t’avais pourtant demandé de regarder ta montre.

– Mais je l’ai fait : il était exactement 8h10

quand le lait a débordé ! »

 

À l’opéra :

« Papa, quel est ce monsieur qui fait peur à la dame en faisant de grands gestes ?

– Il ne veut pas lui faire peur,

c’est le chef d’orchestre.

      Alors pourquoi la dame crie-t-elle ?

 

Qu’est-ce qui fait la même taille que la tour Eiffel, mais ne pèse rien ? Son ombre

 

Des frères et sœurs se disputent :

« Quel âne !

– Tête de cochon.

– Espèce de dinde. »

Leur maman arrive et crie : « Oh, la ferme ! »

 

 

 

Pourquoi dit-on « une armée mexicaine » ?

 

Cette expression, un peu curieuse, désigne une situation

où les décisionnaires, les chefs, sont plus nombreux

que les exécutants.

Elle tire son origine dans la révolution populaire qui a eu lieu 
en 1910 dans ce pays d’Amérique centrale.

Pour grossir les rangs de l’armée révolutionnaire, on offrait souvent des grades à ceux qui s’engageaient aux côtés des deux chefs de cette rébellion qu’étaient les célèbres Emiliano Zapata et Pancho Villa. Cette armée comprenait alors trop d’officiers par rapport au nombre d’hommes à commander. Cette contradiction a engendré une forte désorganisation,

due aux ordres divergents des trop nombreux chefs et à l’incompétence de la troupe.

L’expression, en référence à ce chaos, s’est popularisée en France dans le courant

du XXe siècle, en particulier pour caractériser l’administration de notre pays.

 

 Actuailes numéro 57 du 5 octobre 2016

 




Noter cet article (8)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Lire la suite

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site