X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil



ABONNEZ-VOUS À ACTUAILES !







Attention : danger !


Le 04-10-2016
Une certaine idée de la France

Ce médicament, autorisé depuis 1960 et commercialisé essentiellement par le laboratoire Sanofi, est un traitement de l’épilepsie et d’une maladie psychiatrique appelée trouble bipolaire (maladie de l’humeur où l’on peut enchaîner moments de dépression avec des périodes de grande agitation psychique). L’épilepsie provoque des crises pendant lesquelles le cerveau envoie des informations brusques et non coordonnées aux nerfs. Ces crises sont dangereuses lorsqu’on est enceinte, à la fois pour la maman et pour le bébé. Il est donc nécessaire de la traiter, même pendant la grossesse. 

Le scandale vient du fait que, dès les années 1980, des études médicales montraient que la Dépakine pouvait provoquer chez les bébés à naître des malformations de la colonne vertébrale. Dans les années 1990, des publications américaines mettaient en garde aussi contre des troubles du développement. Dans plusieurs pays d’Europe comme aux États-Unis, on recommandait, dès 2004, de prescrire un autre médicament pendant la grossesse et, quand c’était impossible, d’alerter sur le risque pour le bébé à venir. Mais ce n’est qu’en 2006 que ces informations ont été ajoutées sur la notice du médicament en France.

Malgré ces informations, de nombreux médecins ont continué de le prescrire jusqu’en 2015, souvent par ignorance. Il est probable que plusieurs centaines d’enfants aient été victimes de ce médicament entre 2006 et 2015. L’Association d’aide aux parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anticonvulsivant (Apesac), qui rassemble près de sept cents familles, aide celles-ci à entamer des procédures pour faire reconnaître les négligences de l’État et du laboratoire.

Ce médicament ne pourra cependant pas être tout à fait interdit pour les femmes enceintes, car les autres antiépileptiques sont également dangereux pour le fœtus, et que certaines épilepsies nécessitent un traitement.

Le problème de fond, qui n’est pas nouveau, est le système de veille sanitaire français : quand une information inquiétante sur un produit est transmise par un ou plusieurs médecins, des études françaises ou étrangères, il nous faut améliorer son relai par l’Agence française du médicament pour que les décisions soient prises rapidement et connues de tous. C’est le travail auquel s’attellent les autorités sanitaires à la suite à cette nouvelle affaire.

1.     Il ne parvient pas à apprendre ou à développer son intelligence de façon normale.

 

Actuailes numéro 57 du 5 octobre 2016


dépakine
valproate de sodium


Noter cet article (1)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Lire la suite

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site