X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil










L’art du « par »...


Le 03-10-2018
Sciences

Le week-end dernier a vu s’affronter les meilleurs joueurs de golf américains et européens sur le parcours « Albatros » du golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Impossible de rester indifférent à la précision incroyable avec laquelle les joueurs arrivent à envoyer de toutes petites balles à des distances impressionnantes. 
Et, qui plus est, des balles recouvertes d’alvéoles : ne voleraient-elles pas mieux 
si elles étaient bien lisses ?

 

Le golf est joué depuis le XVIIIe siècle, au début avec des balles de cuir remplies de plume, puis des balles de gomme. Et assez vite les joueurs se rendent compte qu’en martelant leurs balles de cuir bien lisses, ils arrivent à les faire aller plus loin. Mais sans bien comprendre pourquoi ! Mais les plus habitués de cette rubrique parmi vous (voir notamment Actuailes n° 64 ou 70) se doutent déjà de la réponse : « C’est encore une histoire de portance et de traînée, ça, non ? »

Bingo ! En frappant une balle, le golfeur lui donne une rotation vers l’arrière (qu’on appelle « backspin » dans son jargon), de la même manière qu’un footballeur « enroule » sa balle ou qu’un pongiste « coupe » la sienne, sauf que, cette fois, cela permet à la balle de dévier un peu l’air dans lequel elle passe et de créer de la portance pour aller plus haut, un peu à la manière d’une aile d’avion. Elle peut donc monter davantage…

Mais, en perturbant l’air qu’elle traverse, la balle est ralentie, car, n’ayant pas un profil très aérodynamique, elle crée derrière elle un gros sillon d’air. Et c’est cela que parviennent à diminuer les petites cavités en surface : avec la rotation de la balle, elles permettent la création de petits tourbillons qui aident l’air à mieux rester au contact de la balle, diminuant le sillon derrière et donc la traînée…

Et voilà pourquoi on a l’impression que les balles des golfeurs volent parfois : c’est simplement le cas ! Et sans ce phénomène, jamais le record du monde du plus long coup n’aurait pu atteindre 471 mètres. Ces phénomènes ont un tel impact sur la longueur du coup que les études ont montré que si on jouait au golf dans le vide, en supprimant toute influence de l’air, les balles iraient en fait… moins loin !

 

1.              Le « par » est le nombre de coups de référence pour terminer un trou de golf.

 

Malo du Bretoux

 

Actuailes n° 89 – 3 octobre 2018

 


par
golf
portance


Noter cet article (3)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Je m'abonne

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site

Navigation