X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil










Camarade de promotion d’un « super héros »


Le 04-04-2018
Une certaine idée de la France

Le lieutenant-colonel Édouard Le Jariel 
des Chatelets, actuellement commandant de l’École militaire interarmes (ÉMIA), nous parle du colonel Arnaud Beltrame mort lors de la prise d’otage de Trèbes.

 

Quand avez-vous connu le colonel Arnaud Beltrame ?

J’ai fait la connaissance d’Arnaud au printemps 1999, quand nous préparions les épreuves d’admission à l’ÉMIA. Nous avons tous les deux réussi et avons passé deux ans dans la même promotion de 1999 à 2001 (promotion Campagne d’Italie). Arnaud a terminé major de l’ÉMIA, mais aussi à l’école des officiers de la gendarmerie nationale.

Quelle image retenez-vous de lui ?

Travailleur, il se donnait les moyens pour réussir dans tout ce qu’il entreprenait. Dans le sport ou dans la formation intellectuelle et militaire, il se donnait à fond, sans s’économiser. Il voulait réussir, mais sans orgueil, car il était très altruiste, généreux, s’oubliant au profit des autres. Son geste est un geste de vie, alors que celui du terroriste est un geste de mort.

Qu’est-ce que, pour vous, le sens 
du sacrifice pour un militaire ?

Quand on choisit d’être militaire, c’est pour les autres. Car il faut accepter de perdre sa vie dans l’exercice de notre métier, pour quelque chose qui nous dépasse, quelque chose qui est plus grand que nous.

J’ai envie de dire : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »… Nous aimons notre pays, nous sommes prêts à donner notre vie pour lui. L’amour de notre pays et des autres animait Arnaud.

Cependant, on ne s’engage pas pour mourir, nous ne sommes pas suicidaires, mais cet engagement peut comporter cette éventualité. C’est vraiment une forme d’amour de son prochain.

Comment s’y préparer ?

Cela passe par des lectures, de la réflexion. Connaître et poser un regard sur ce qu’on fait les anciens, les grandes figures de l’Histoire de France. C’est ce qu’Actuailes vous propose dans la rubrique « C’est arrivé le… » ! C’est une forme moderne de chevalerie, faire comprendre ce qu’est l’engagement et le sens que l’on veut lui donner, cela est très intime et profond.

Pour finir, je voudrais dire à vos lecteurs que le métier que nous faisons est très exaltant, car, sans aller jusqu’au sacrifice, c’est un métier altruiste, nous faisons passer les autres avant soi, mais aussi, nous nous complétons : le chef n’est rien sans ses subordonnés. C’est un métier très tourné vers les autres, qui a un grand sens chrétien.

 

Gaëlle Iordanow

 

 

  Actuailes n° 83 – 4 avril 2018

 

 


23 mars 2018
emia
arnaud beltrame
daech
daesh


Noter cet article (6)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Je m'abonne

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site

Navigation