X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil



ABONNEZ-VOUS À ACTUAILES !







Projet de réforme à la SNCF


Le 21-03-2018
Echo de l'Eco

Suppression du statut de cheminot, ouverture à la concurrence, changement du statut juridique, etc. L’exécutif s’attelle à une réforme en profondeur de la société ferroviaire avec, en prévision, un bras de fer musclé avec les représentants syndicaux.

Le ministre des Transports, Elisabeth Borne, a présenté le 14 mars un projet de loi d’habilitation visant à réformer la SNCF par ordonnance1. L’objet de cette réforme porte sur les missions, l’organisation et le statut juridique de cette entreprise publique.

À l’aube de ses 80 ans, la SNCF est amenée à subir de profondes transformations. Avec ses 150 000 salariés et une activité générant plus de 32 milliards d’euros en 2016, la société ferroviaire est composée de deux branches : « SNCF réseau », propriétaire et gestionnaire du réseau ferré national, et « SNCF mobilités », qui assure l’exploitation des trains.

À travers ce projet de réforme, le pouvoir exécutif vise à « normaliser » la SNCF en mettant un terme à ses particularismes pour en faire une entreprise ouverte à la concurrence. Ainsi, d’établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), c’est-à-dire une entreprise relevant directement de l’État, sans capitaux et fermée à la concurrence, le projet de loi prévoit d’assimiler la SNCF à une société nationale à capitaux publics. Cette disposition signifie que l’entreprise n’aura plus la garantie de l’État, notamment dans la gestion de sa dette (46 milliards d’euros en 2018).

Le projet de loi s’attaque également au statut du cheminot en visant sa suppression pour toute nouvelle embauche. Ce statut concerne 90 % des 130 000 agents cheminots et confère un certain nombre d’avantages. L’agent bénéficie ainsi, entre autres, de facilités de circulation (carte de réduction de 90 %) pour lui et sa famille, d’un régime de retraite spécifique, aujourd’hui octroyé à 264 000 pensionnés et largement déficitaire, et d’un départ à la retraite, pour le personnel roulant, à 50 ans.

Si l’investissement et l’exploitation liés aux grandes lignes ne sont pas remis en cause dans ce projet de réforme, le sort des lignes intermédiaires est plus flou. Leur gestion devrait être confiée aux régions et non plus à l’État.

De leur côté, les syndicats sont à la manœuvre et entendent bien se faire entendre par un gouvernement lui-même déterminé. Ils contestent notamment la suppression du statut du cheminot et la volonté du pouvoir exécutif d’agir de façon unilatérale par le biais des ordonnances.

1. Le Parlement délègue au gouvernement son pouvoir de légiférer. Ce dernier est donc autorisé, pendant un temps limité, à prendre des mesures qui sont du ressort du Parlement.

Vous souhaitez réagir ? 
Contactez-moi : echodeleco@actuailes.fr

Mikaël de Talhouët

Actuailes n°82 – 21 mars 2018

 

 


sncf
statut cheminot
epic
syndicats


Noter cet article (2)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Lire la suite

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site