X



  Gestion Press


Ajouter un numéro


Gestion des numéros


  Gestion des abonnements


Gestion des abonnements


Ajouter un abonné


Export des abonnés


  Gestion des pages


Ajouter une page


Editer vos pages


Ajouter une catégorie


Editer/Supprimer une catégorie


Valider les articles en attente


Articles en attente de relecture


Gestion des mots clés


  Gestion des menus


Editer vos menus



  Gestion des utilisateurs


Gérer vos utilisateurs



  Gestion des widgets


Activer/désactiver les widgets



  Gestion des vidéos


Ajouter une vidéo


Ajouter une catégorie de vidéos


Editer/Supprimer une catégorie de vidéos


  Gestion des diaporamas


Créer un diaporama


Editer les diaporamas existants


  Gestion des albums photos


Ajouter des photos dans un album


Activer les albums photos qui ont été désactivés


Editer/Supprimer un album


Ajouter un nouvel album photos


  Gestion de l'agenda


Gérer vos catégories


Ajouter un évènement


Editer le calendrier


  Gestion des rendez-vous


Gérer vos rendez-vous


Voir votre planning


Gérer vos périodes inactives


  Gestion des sondages


Ajouter un sondage


Editer/supprimer les sondages


Sondage actif


  Gestion des thèmes


Choisir le thème du site


Changer le bandeau


Customiser votre thème


  Gestion des téléchargements


Gérer vos fichiers


Gérer vos catégories


  Gestion des modules jQuery


Liste de vos plugins installés



  Gestion des newsletters


Créer une newsletter


Lister les newsletters et les envoyer


Liste des adresses inscrites


Administrer les groupes



  Gestion du forum


Créer une catégorie générale


Créer un forum


Choisir les modérateurs


Administration générale


  Gestion des commentaires et ratings


Activer/Désactiver les notes


Liste des commentaires


Valider les commentaires en attente


  Paramètres du site


Editer le titre, la description et les mots clés


Editer les paramètres du site


Paramétrer la page d'accueil



ABONNEZ-VOUS À ACTUAILES !







La réforme « express » du Code du travail


Le 19-09-2017
Une certaine idée de la France

Emmanuel Macron l’avait annoncé pendant sa campagne, il voulait réformer le Code 
du travail et le faire très vite. Tous les candidats ou presque avaient fait le même constat : 
le Code du travail, qui régit les conditions de travail des salariés, était devenu tellement long et compliqué que peu de personnes en maîtrisait l’application. Résultat, ce code qui aurait dû protéger employeurs et employés était devenu inefficace.

 

Élu, Emmanuel Macron a donc lancé dès le début de son quinquennat, sa réforme du Code du travail. L’idée est d’alléger les règles tout en maintenant les grands principes que sont les 35 heures, les salaires minima, l’égalité hommes/femmes…

Pour réaliser cette réforme très rapidement, Emmanuel Macron a décidé de gouverner par ordonnance et non de passer par le dispositif législatif habituel.

En effet, et comme nous avons déjà eu l’occasion de l’expliquer, un projet de loi proposé par le gouvernement, pour être adopté, doit passer par un Conseil des ministres et être ensuite voté par l’Assemblée nationale et le Sénat.

Mais, l’article 38 de la Constitution autorise le gouvernement à adopter lui-même des mesures relevant habituellement du domaine de la loi – et donc du Parlement – sans passer par l’Assemblée nationale et le Sénat. Ces mesures sont dites « passées par ordonnance ». Cela a le mérite de faire passer des textes très rapidement.

Ce processus est toutefois encadré, puisque l’Assemblée nationale et le Sénat doivent d’abord habiliter le gouvernement à gouverner par ordonnance et lui déléguer ainsi son pouvoir de légiférer. Ce processus de délégation a eu lieu cet été et s’est achevé par un vote du Sénat le 2 août.

Durant tout l’été, le ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a travaillé sur cette réforme du travail notamment en rencontrant à plusieurs reprises les différents syndicats.

Le contenu des ordonnances a été présenté le 31 août. Durant tout le mois de septembre, les syndicats devraient continuer à être consultés.

Mais cette concertation ne devrait pas durer longtemps, puisque le gouvernement a déjà annoncé que les textes définitifs seront adoptés en Conseil des ministres avant la fin du mois de septembre.

Un calendrier qui, s’il est suivi, devrait limiter dans le temps la contestation et les grèves si habituelles dès qu’on touche au sujet sensible du droit du travail !

 

Virginie Terrier

 Actuailes n° 73 – 20 septembre 2017

 

 

 


code du travail


Noter cet article (1)


Commentaires (0)


Aucun commentaire pour le moment

Poster un commentaire


Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire
Créer un compte ou logguez-vous

Abonnez-vous !

Pourquoi ? Pour ne rater aucun numéro. C’est facile, rapide, gratuit. Aprés avoir donné l’adresse électronique sur laquelle vous souhaitez être avertis, vous recevrez un courriel de confirmation. Et le tour est joué !


Lire la suite

Soutenez-nous !

« Sans vous, rien n’est possible »


Lire la suite

Recherche sur le site